Pourquoi la France « garde-t-elle un silence assourdissant » dans l’affaire Lapshin incarcéré en Azerbaïdjan ?

Patrick Labaune prend la parole à l’Assemblée karabaghiote lors des journées française en Artsakh (septembre 2015)

Dans une tribune au « Monde », le président du conseil départemental de la Drôme, Patrick Labaune, explique que ce jeune blogueur russo-israélien a été extradé de Biélorussie vers l’Azerbaïdjan pour s’être rendu dans le Haut-Karabakh. Le président azerbaïdjanais Ilham Aliev est à Paris en visite officielle. La France doit lui demander des explications.

Lien externe

Paix au Karabakh, démocratie en Azerbaïdjan!

Le Président français recevra son homologue azéri le 14 mars
Le Président français recevra son homologue azéri le 14 mars

Le président azerbaïdjanais est reçu mardi par la France. Une visite qui ne se justifie pas, au vu de sa politique belliqueuse.

Ara Toranian et Mourad Papazian, Coprésidents du Conseil de coordination des organisations et associations arméniennes de France (CCAF)

Lien externe

Artsakh: Hollande évoque de possibles sanctions

Evoquant la République d’Artsakh à l’occasion d’un dîner organisé par la communauté arménienne de France, le Président Hollande a mentionné la possibilité de « sanctions » contre les puissances belligérantes de part et d’autre de la ligne de contact.

Le régime de Bakou implicitement visé (…)

Lien externe

Le pied de nez des Arméniens de l’Artsakh

Le Nagorno-Karabakh change de nom par référendum. Tant pis si l’Onu l’ignore. Tant mieux si cela agace le voisin azéri.

L’histoire

C’est un vieux conflit oublié. Il fut pourtant un feuilleton des journaux télés, au début des années 1990, après l’éclatement de l’Union soviétique. À peine indépendants, Arménie et Azerbaïdjan se déchirent sur le sort du Nagorno-Karabakh, petit territoire peuplé d’Arméniens mais enclavé dans (…)

Lien externe

La 1ère chaîne télévisée d’Arménie rend compte des activités du Cercle d’Amitié France-Artsakh

Dans un reportage diffusé le 24 février, Hayastan Meg, la première chaîne télévisée d’Arménie a rendu compte de la présentation faite au Parlement français de la brochure « 15 questions / 15 réponses sur le Haut-Karabagh« .

Ce document produit par le Cercle d’Amitié France-Artsakh a pour objectif de diffuser une meilleur connaissance de l’Artsakh et de ses réalités, notamment en direction des responsables politiques français.

Le reportage de Hayastan Meg fait la part belle aux responsables du Cercle et notamment à son président François Rochebloine et à son vice-président René Rouquet. Hovhannès Guévorkian, représentant du Haut-Karabagh en France y est également interviewé dans les prestigieux salons du Parlement.

Menace de Bakou sur Bourg-lès-Valence: Marlène Mourier ne cédera pas

Marlène Mourier, Maire de Bourg-lès-Valence et membre du Cercle d'Amitié
Marlène Mourier, Maire de Bourg-lès-Valence et membre du Cercle d’Amitié

L’état d’Azerbaïdjan a envoyé un huissier à Marlène Mourier ce jeudi après-midi en mairie pour lui délivrer une sommation. L’Azerbaïdjan exige que la commune riveraine de Valence dans la Drôme cesse toute relation avec la ville de Chouchi dans le Haut Karabagh.

C’est un huissier qui a porté la sommation ce jeudi après-midi en mairie de Bourg-lès-Valence dans la Drôme. La république autoproclamée du Haut Karabagh est une zone de l’Azerbaïdjan peuplée d’Arméniens qui réclament son indépendance. Le maire de la commune riveraine de Valence, Marlène Mourier (Les Républicains) soutient cette volonté d’indépendance du Haut Karabagh. L’élue a d’ailleurs signé une charte d’amitié entre Bourg-lès-Valence et la ville de Chouchi. C’est visiblement ce qui déplaît à l’Azerbaïdjan : qu’une élue française reconnaisse l’indépendance du Haut Karabagh et l’affiche clairement avec cette charte d’amitié.

source: France-Bleu