Harold Hyman explique l’agression de l’Azerbaïdjan sur le Haut-Karabagh