Le Michigan, huitième Etat américain à reconnaître l’indépendance de la République d’Artsakh

Le Cercle d’amitié salue une résolution qui lie avec pertinence l’indépendance de la République d’Artsakh à la paix et à la stabilité régionale.

Le Michigan aux Etats-UnisCe jeudi 28 septembre, le Sénat de l’Etat du Michigan (Etats-Unis d’Amérique) a voté une résolution par laquelle elle « enjoint le Président et le Congrès des Etats-Unis à reconnaître la République d’Artsakh libre et indépendante » et par laquelle elle « soutient les efforts continus de la République d’Artsakh menés au sein de la communauté internationale en vue d’une résolution définitive des problèmes régionaux et afin d’établir la paix et la stabilité » dans la région. Continuer la lecture de « Le Michigan, huitième Etat américain à reconnaître l’indépendance de la République d’Artsakh »

Décines-Charpieu signe une Charte d’Amitié avec Tchartar en Artsakh

Laurence Fautra signe la Charte d’Amitié avec le Maire de Tchartar

Laurence Fautra insiste sur la nécessité d’une reconnaissance internationale de la République d’Artsakh et sur sa réadmission à la table des négociations avec l’Azerbaïdjan

Ce lundi 25 septembre, Décines-Charpieu (Rhône, France) et Tchartar (district de Martouni, Artsakh) ont signé une Charte d’Amitié. Cette Charte d’Amitié entre localités française et artsakhiote constitue la neuvième de genre après celles signées par Les Pennes-Mirabeau, Bouc-Bel-Air, Bourg-lès-Valence, Valence, le département de la Drôme, Vienne, Villeurbanne et Sarcelles. Continuer la lecture de « Décines-Charpieu signe une Charte d’Amitié avec Tchartar en Artsakh »

L’Artsakh, l’enclave arménienne qui édifie sa nation

Dans son édition du 28 août, le journal La Provence gratifie ses lecteurs d’un reportage exceptionnel sur l’Artakh. Une enquête de Frédéric Cheutin

enfants d’Artsakh

Comme les précédentes, cette nuit d’été n’avait pas été calme. Blottis dans le réseau de tranchées bordant leur minuscule « République d’Artsakh » (lire ci-dessous les principales étapes de l’histoire de l’Artsakh), que la communauté internationale se refuse toujours à reconnaître, les soldats artsakhiotes avaient subi de nouveaux tirs des forces azéries massées en contrebas et avides de reprendre ces « 13 % de territoires occupés par les Arméniens« . Pour montrer qu’eux ne céderaient pas leur droit à vivre à l’abri des pogroms anti-Arméniens dont ils avaient été régulièrement les victimes après le rattachement de leur terre à l’Azerbaïdjan soviétique décidé par Staline en 1921, les soldats de la petite république avaient répliqué. Comme chaque nuit, ou presque, en dépit du cessez-le-feu signé en 1994 sous l’égide du Groupe de Minsk organisé par l’OSCE.

Sarcelles s’engage auprès des Arméniens du Haut-Karabagh

Un article exceptionnel du Parisien revient sur les raisons de l’engagement de Sarcelles et de son maire François Pupponi pour la paix, la justice et la démocratie dans le Sud-Caucase.

Déjà signataire d’une charte d’amitié, le député-maire PS François Pupponi a décidé d’accueillir en 2018 une semaine culturelle consacrée à cette région indépendantiste.

Article du Parisien du 31 juillet 2017 - Sarcelles s’engage auprès des Arméniens du Haut-Karabagh
Article du Parisien du 31 juillet 2017 – Sarcelles s’engage auprès des Arméniens du Haut-Karabagh

C’est une enclave largement méconnue du grand public. Pas même reconnue par les pays membres de l’ONU. Pourtant, plusieurs villes françaises, dont Sarcelles, ont signé des chartes d’amitié avec des communes de la République d’Arstakh, région indépendantiste du Haut-Karabakh. Pour la première fois, une semaine culturelle consacrée à cette province arménienne rattachée à l’Azerbaïdjan en 1921 par Staline, sera même organisée en mars 2018 à Sarcelles. Un geste fort de soutien à cette région de 149 000 habitants, proche de l’Arménie, autoproclamée indépendante en 1991 lors de la chute de l’URSS. Mais l’Azerbaïdjan revendique ce territoire et n’apprécie pas l’initiative de Sarcelles. Continuer la lecture de « Sarcelles s’engage auprès des Arméniens du Haut-Karabagh »

Artsakh: Nicolas Daragon, Maire de Valence salue la réélection de Bako Sahakian

Source: Nouvelles d’Arménie Magazine

Nicolas Daragon, Maire de Valence salue « la réélection du président sortant de l’Artsakh, Bako Sahakian, l’Artsakh « un symbole de stabilité démocratique au cœur du Caucase du Sud »

Nicolas Daragon, Maire de Valence

Dans un communiqué de presse en date du 21 juillet, Nicolas Daragon, Maire de Valence, « exprime sa satisfaction et renouvelle son soutien au président Bako Sahakian alors que l’Artsakh, république arménophone du Caucase du Sud, est toujours en quête d’une reconnaissance internationale. » Ci-dessous la suite du communiqué : Réunie en session spéciale mardi 19 juillet dernier, l’Assemblée nationale de l’Artsakh (nom historique de la République du Haut-Karabagh, en référence à l’une des 10 provinces de l’ancien royaume d’Arménie) a procédé à l’élection du chef de l’Etat. Continuer la lecture de « Artsakh: Nicolas Daragon, Maire de Valence salue la réélection de Bako Sahakian »

Le rôle du peuple d’Artsakh reconnu par le groupe de Minsk de l’OSCE

Véronique Roger-Lacan, représentante permanente de la France à l’OSCE

Dans une déclaration faite le 21 juillet « au nom des trois pays co-présidant le Groupe de Minsk » de l’OSCE, la France a indiqué qu’elle reconnaissait « le rôle du peuple du Haut-Karabagh pour décider de son avenir ». Cette déclaration inédite survient en réaction à l’élection présidentielle qui s’est tenue dans la plus petite des Républiques du Sud-Caucase.

« Nous nous réjouissons de cette déclaration qui abonde dans le sens du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes » a commenté le Sénateur (LREM) Michel Amiel, membre du Cercle d’Amitié France-Artsakh en rappelant que « le peuple artsakhiote n’a aucune attache culturelle, historique ou politique avec celui de l’Azerbaïdjan voisin dont il s’est séparé ». Continuer la lecture de « Le rôle du peuple d’Artsakh reconnu par le groupe de Minsk de l’OSCE »

Le Parlement européen et Interpol calment les prétentions de l’Azerbaïdjan sur l’Artsakh

Le Parlement européen
Le Parlement européen

Le Parlement européen a adopté ce mercredi 5 juillet une résolution « à l’intention du Conseil sur la soixante-douzième session de l’Assemblée générale des Nations Unies ». Au premier paragraphe de cette résolution afférent aux questions de « paix et de sécurité », le Parlement européen enjoint le Conseil à « soutenir et relancer les efforts diplomatiques déployés pour parvenir à un règlement pacifique et durable de ces conflits en cours et de longue durée, ainsi que du conflit affectant la région du Haut-Karabagh » sur la base du respect « sur le terrain, des droits de l’homme, de l’intégrité territoriale, du non-recours à la force ainsi que de l’égalité de droits des peuples et leur droit à disposer d’eux-mêmes ».

Le Cercle d’Amitié souligne que ce paragraphe distingue clairement la situation relative à la République d’Artsakh (ex-Haut-Karabagh) d’autres différends avec lesquelles elle est parfois amalgamée.

Continuer la lecture de « Le Parlement européen et Interpol calment les prétentions de l’Azerbaïdjan sur l’Artsakh »

L’Artsakh et le Centre TUMO évoqués sur France-Culture

La journaliste Nadine Epstain s’est rendue en Artsakh. Elle a rendu compte de la situation actuelle de la plus petite république du Sud Caucase en évoquant largement le centre TUMO pour les technologies créatives de Stepanakert.

Ce reportage a été diffusé lors du journal de France-Culture, le lundi 17 juillet à 18h00. Extrait:

Alfortville / Berdzor: une neuvième Charte d’Amitié entre la France et l’Artsakh

AlfortvilleLe 30 juin, la ville d’Alfortville (Val-de-Marne) a adopté aux termes d’une délibération du Conseil municipal une Charte d’Amitié avec la ville de Berdzor (République d’Artsakh). Cette Charte constitue la neuvième du genre entre des collectivités locales ou territoriales françaises et artsakhiotes.

René Rouquet, Vice-président du Cercle d’Amitié France-Artsakh qui fut longtemps maire d’Alfortville a fait part de ses félicitations et de ses remerciements à Luc Carvounas, son successeur, et à Artyom Saribekian, maire de Berdzor. « C’est une grande émotion pour moi de voir adoptée cette Charte qui couronne deux décennies de relations constructives d’estime et d’amitié » a indiqué René Rouquet qui a aussi déclaré que c’est « une grande joie pour le Cercle que de voir se propager un mécanisme original de collaboration municipal qu’il a conçu et mis en place ». Continuer la lecture de « Alfortville / Berdzor: une neuvième Charte d’Amitié entre la France et l’Artsakh »

Le Cercle d’Amitié France-Artsakh salue les élections législatives françaises

L'Assemblée nationale
L’Assemblée nationale

Le Cercle d’Amitié France-Artsakh salue la tenue exemplaire des élections législatives qui se sont déroulées ces deux dernières semaines en France ainsi que la nouvelle Assemblée nationale qui en découle. Il rappelle que la République d’Artsakh, à travers les diverses politiques qu’elle mène, a le plus souvent pris pour modèle la démocratie française et qu’elle s’efforce d’amener ses propres institutions au niveau des plus hauts standards démocratiques européens. Continuer la lecture de « Le Cercle d’Amitié France-Artsakh salue les élections législatives françaises »