Le rôle du peuple d’Artsakh reconnu par le groupe de Minsk de l’OSCE

Véronique Roger-Lacan, représentante permanente de la France à l’OSCE

Dans une déclaration faite le 21 juillet « au nom des trois pays co-présidant le Groupe de Minsk » de l’OSCE, la France a indiqué qu’elle reconnaissait « le rôle du peuple du Haut-Karabagh pour décider de son avenir ». Cette déclaration inédite survient en réaction à l’élection présidentielle qui s’est tenue dans la plus petite des Républiques du Sud-Caucase.

« Nous nous réjouissons de cette déclaration qui abonde dans le sens du droit des peuple à disposer d’eux-mêmes » a commenté le Sénateur (LREM) Michel Amiel, membre du Cercle d’Amitié France-Artsakh en rappelant que « le peuple artsakhiote n’a aucune attache culturelle, historique ou politique avec celui de l’Azerbaïdjan voisin dont il s’est séparé ». Continuer la lecture de « Le rôle du peuple d’Artsakh reconnu par le groupe de Minsk de l’OSCE »

Le Parlement européen et Interpol calment les prétentions de l’Azerbaïdjan sur l’Artsakh

Le Parlement européen
Le Parlement européen

Le Parlement européen a adopté ce mercredi 5 juillet une résolution « à l’intention du Conseil sur la soixante-douzième session de l’Assemblée générale des Nations Unies ». Au premier paragraphe de cette résolution afférent aux questions de « paix et de sécurité », le Parlement européen enjoint le Conseil à « soutenir et relancer les efforts diplomatiques déployés pour parvenir à un règlement pacifique et durable de ces conflits en cours et de longue durée, ainsi que du conflit affectant la région du Haut-Karabagh » sur la base du respect « sur le terrain, des droits de l’homme, de l’intégrité territoriale, du non-recours à la force ainsi que de l’égalité de droits des peuples et leur droit à disposer d’eux-mêmes ».

Le Cercle d’Amitié souligne que ce paragraphe distingue clairement la situation relative à la République d’Artsakh (ex-Haut-Karabagh) d’autres différends avec lesquelles elle est parfois amalgamée.

Continuer la lecture de « Le Parlement européen et Interpol calment les prétentions de l’Azerbaïdjan sur l’Artsakh »

L’Artsakh et le Centre TUMO évoqués sur France-Culture

La journaliste Nadine Epstain s’est rendue en Artsakh. Elle a rendu compte de la situation actuelle de la plus petite république du Sud Caucase en évoquant largement le centre TUMO pour les technologies créatives de Stepanakert.

Ce reportage a été diffusé lors du journal de France-Culture, le lundi 17 juillet à 18h00. Extrait:

Alfortville / Berdzor: une neuvième Charte d’Amitié entre la France et l’Artsakh

AlfortvilleLe 30 juin, la ville d’Alfortville (Val-de-Marne) a adopté aux termes d’une délibération du Conseil municipal une Charte d’Amitié avec la ville de Berdzor (République d’Artsakh). Cette Charte constitue la neuvième du genre entre des collectivités locales ou territoriales françaises et artsakhiotes.

René Rouquet, Vice-président du Cercle d’Amitié France-Artsakh qui fut longtemps maire d’Alfortville a fait part de ses félicitations et de ses remerciements à Luc Carvounas, son successeur, et à Artyom Saribekian, maire de Berdzor. « C’est une grande émotion pour moi de voir adoptée cette Charte qui couronne deux décennies de relations constructives d’estime et d’amitié » a indiqué René Rouquet qui a aussi déclaré que c’est « une grande joie pour le Cercle que de voir se propager un mécanisme original de collaboration municipal qu’il a conçu et mis en place ». Continuer la lecture de « Alfortville / Berdzor: une neuvième Charte d’Amitié entre la France et l’Artsakh »

Le Cercle d’Amitié France-Artsakh salue les élections législatives françaises

L'Assemblée nationale
L’Assemblée nationale

Le Cercle d’Amitié France-Artsakh salue la tenue exemplaire des élections législatives qui se sont déroulées ces deux dernières semaines en France ainsi que la nouvelle Assemblée nationale qui en découle. Il rappelle que la République d’Artsakh, à travers les diverses politiques qu’elle mène, a le plus souvent pris pour modèle la démocratie française et qu’elle s’efforce d’amener ses propres institutions au niveau des plus hauts standards démocratiques européens. Continuer la lecture de « Le Cercle d’Amitié France-Artsakh salue les élections législatives françaises »

La présence de la France en Artsakh

Artsakhpress, un média dynamique de la République d’Artsakh, a eu la bonne idée de mettre à disposition un petit film promotionnel en français, destiné à mieux faire connaître l’Artsakh aux internautes francophones.

Le Cercle d’Amitié a l’honneur de vous faire partager ces 9 minutes d’évasion.

La reconnaissance internationale de l’Artsakh conditionne la paix au Sud Caucase

Paix au Sud Caucase

Le Cercle d’Amitié France-Artsakh rappelle qu’il y a un an l’Azerbaïdjan entreprenait contre la République d’Artsakh une attaque d’ampleur inégalée depuis la signature du cessez-le-feu en 1994. Cette agression s’est soldée par un échec militaire, ce qui souligne une fois de plus la nécessité d’un règlement exclusivement pacifique du conflit passant par l’établissement d’un dialogue direct entre les protagonistes : l’Artsakh et l’Azerbaïdjan. Continuer la lecture de « La reconnaissance internationale de l’Artsakh conditionne la paix au Sud Caucase »

Mission d’information sur l’Azerbaïdjan : l’Assemblée nationale publie un rapport équilibré mais critique

En février 2017, l’Assemblée nationale a rendu public le rapport de sa mission d’information « sur les relations politique et économiques entre la France et l’Azerbaïdjan au regard des objectifs français de développement de la paix et de la démocratie au Sud Caucase ».

Cette mission d’information a été constituée à la demande de l’UDI en conformité avec le règlement de procédure de l’Assemblée qui autorise, une fois par an, les groupes politiques à saisir l’institution sur une question jugée par eux comme nécessitant un surcroît d’investigation. En l’occurrence, Jean-Pierre Vigier, président du groupe UDI à l’Assemblée nationale, soutenu par Jean-Christophe Lagarde le président de l’UDI, souhaitait mettre en place une véritable Commission d’enquête sur l’Azerbaïdjan après que la presse s’est fait l’écho d’allégations répétées de corruption d’élus français. Les réticences du Quai d’Orsay, relayées par Mme Elisabeth Guigou, présidente de la Commission des Affaires Etrangères, ainsi que l’opposition de parlementaires précisément visés par ces allégations ont finalement conduit l’Assemblée nationale à n’autoriser qu’une Mission d’information – dotée de moindre pouvoir d’investigation. La conduite de cette mission, constituée d’une trentaine de parlementaires, a été confiée au rapporteur Jean-Louis Destans, député PS de l’Eure sous la présidence de François Rochebloine, député UDI de la Loire. Continuer la lecture de « Mission d’information sur l’Azerbaïdjan : l’Assemblée nationale publie un rapport équilibré mais critique »